La gestion de projets en master 2 GIL

La gestion de projet en master 2 GIL est gérée depuis plusieurs années par un professionnel d'EADS. Elle implique toute la promotion et elle se déroule selon une procédure similaire à celles mises en place par les organismes publiques dans le cadre des marchés publiques. Le protocole en est le suivant :

  • Présentation du calendrier : les différentes étapes du projet et le détail de la procédure qui va être suivie sont présentés aux étudiants.
  • Tirage au sort des équipes : les étudiants sont répartis en équipe de manière totalement aléatoire. Comme en entreprise, on ne choisit pas ses collègues. Pour ajouter une contrainte supplémentaire lors de l'étude de la répartition de la charge de travail, les équipes peuvent être de tailles variables. Les étudiants disposent de 15 jours pour faire une demande de mutation (limitée à une par équipe).
  • Présentation générale du sujet : une première présentation du sujet est fournie par l'encadrant dans ses grandes lignes. Des pistes d'études sont suggérées en direction d'outils ou de technologies potentiellement exploitables.
  • Livraison du CCTP : un appel d'offres est ouvert lorsque l'encadrant, qui représente aussi la MOA (maitrise d'ouvrage, alias le client), publie le cahier des clauses techniques particulières. Ce document, très proche dans la forme de ceux que diffusent les organismes publiques, détaille très précisément les exigences fonctionnelles, techniques et de management attendues par le client.
  • Réponses à l'appel d'offres : environ un mois plus tard, chaque groupe propose une réponse écrite et étayée à l'appel d'offres.
  • Soutenance des réponses : quelques jours après, les étudiants viennent défendre leur proposition en insistant sur leurs points forts et en argumentant face aux questions et aux contradictions soulevées par le client.
  • Choix de la MOE : le client élit l'équipe dont la proposition correspond le mieux à ses attentes. Cette équipe constituera la MOE (maitrise d’œuvre) pour le restant du projet.
  • Phase de spécification : mise en place d'une collaboration entre la MOE et la MOA. Répartition par la MOE des différents lots auprès des autres équipes. Durant un mois, chaque équipe va rédiger les documents techniques relatifs à ses lots :
    • Spécification Technique des Besoins : comment le prestataire envisage fonctionnellement de satisfaire les exigences du client ;
    • Document d'Architecture Logicielle : description des différents composants logiciels et leur collaboration ;
    • Analyse Des Risques : recense les risques techniques et humains pouvant altérer le bon déroulement du projet. Propose des plans d'action s'ils surviennent ;
    • Plan De Développement : planning, estimation de la charge, définition de jalons pour les itérations en prévoyant les phases d'intégration ;
    • Cahier De Recette : définit les tests à réaliser pour valider chacune des exigences fonctionnelles lors des livraisons.
  • Lancement du projet : lorsque les documents ont atteint un degré de maturité suffisant, une revue de lancement est organisée pour obtenir le feu vert de l'encadrant, qui fait quelques dernières mises au point avant le début du développement.
  • Phase de développement : pendant 6 semaines, à temps plein, les équipes développent en respectant scrupuleusement leurs documents techniques. Ils appliquent des méthodes agiles et fournissent le résultat de leur travail de manière incrémentale lors de livraisons qui ponctuent les itérations planifiées pendant la phase de spécification.
  • Soutenance finale et démonstration : à l'issue de la dernière livraison, chaque équipe vient défendre son bilan lors d'une soutenance générale. Celle-ci est suivie d'une démonstration du produit final.

Les projets des années passées

Méthodes Agiles